Présentation de Chicago


Chicago est une ville des États-Unis, située dans la partie nord des États du middle-west, à 1 280 Km à l’Ouest de New York et à plus de 3 200 km au nord-est de Los Angeles, Californie. C’est la plus grande ville de l’État d’Illinois (comté de Cook). Elle est située sur la rive sud-ouest du lac Michigan, l’un des cinq lacs intérieurs, connus sous l’appellation commune de « Grands Lacs » (Great Lakes) et est traversée par la rivière Chicago.

Chicago est la troisième ville la plus peuplée des États-Unis avec 2 842 000 habitants sur 4,923 km2. Ses habitants s’appellent les Chicagoens. L’agglomération de Chicago-Evanston-Gary compte 9 661 800 habitants, ce qui en fait la quatrième métropole de l’Amérique du Nord (après Mexico, New York et Los Angeles).

C’est son climat autant que son passé politique agité qui ont valu à Chicago le surnom de « Windy City », non pas tant à cause des vents venant du lac, qui en effet, balayent la ville, mais du fait de son incapacité, malgré les déclarations dithyrambiques des politiciens locaux, d’inaugurer à temps l’Exposition universelle de la célébration du 400e anniversaire de l’arrivée de Christophe Colomb sur le continent. Celle-ci fut inaugurée un an plus tard, en 1893 ! Ce surnom signifiant en fait « qui brasse de l’air », lui fut donné par la presse des villes concurrentes, et bien que péjoratif, lui est resté. Il correspond aussi à sa situation climatique. La première signification a en effet tendance à s’estomper dans la mémoire collective. Chicago est également surnommée « la ville aux larges épaules » (City of big shoulders) ou encore second city car elle a été reconstruite en 1871 et a longtemps été la deuxième ville la plus peuplée du pays.

Chicago est le deuxième centre industriel des États-Unis - l’Illinois appartient à la « ceinture des industries" (Manufacturing belt) - et l’une des plus importantes places financières mondiales (c’est ici, par exemple, que l’on fixe les prix du blé et du soja). Grâce à sa situation exceptionnelle, la ville constitue un centre de communication majeur grâce aux voies terrestres mais aussi par son aéroport international. Elle a acquis une grande renommée culturelle grâce à son architecture de gratte-ciel et attire des millions de visiteurs chaque année. Elle compte en outre plusieurs établissements d’enseignement supérieur, des musées, des théâtres et un orchestre symphonique.

Chicago a presque définitivement fait oublier la mauvaise réputation, héritée de la période agitée des années 1930, quand les activités d’Al Capone et de la pègre l’avaient fait surnommer la « capitale du crime ». Au hit-parade des villes les moins sûres des États-Unis, elle ne se classe qu’en 17e position, loin derrière Washington (1re) et Los Angeles. Elle apparaîtrait presque comme une petite ville de province, étonnamment calme. Chicago est une ville agréable, propre, très vivante, avec de larges avenues bordées d’espaces verts.

Le symbole de la ville est le bœuf - c’est pour cela que la célèbre équipe de basket, qui évolue dans le championnat NBA, dont fit partie Michael Jordan, s’appelle « Chicago Bulls » - car Chicago a longtemps abrité de gigantesques abattoirs, auxquels elle doit sa fortune et sa réputation. Ils y ont fonctionné entre 1865 et 1971, date à laquelle ils ont été transférés à Kansas City.


Pour plus d’information sur la ville de Chicago, consultez le site City of Chicago (en anglais)

Dernière modification : 26/07/2006

Haut de page