Remise des Palmes académiques à Isabelle David, directrice de l’Ecole franco-américaine de Chicago.

Chicago (IL). Discours du Consul général de France Vincent Floreani à l’occasion de la cérémonie de remise des insignes de Chevalier des Palmes académiques à Isabelle David, directrice de l’Ecole franco-américaine de Chicago (EFAC).
Chicago, le 15 février 2017


JPEG


Chère Isabelle David,
Cher Jack McCord, Directeur de l’Alliance française,
Cher Damien Zinck, Président du Conseil de Gestion de l’EFAC,
Chers Amis,

Aujourd’hui, nous sommes réunis pour rendre hommage à une femme passionnée et altruiste, une femme qui travaille sans relâche pour renforcer les liens entre nos deux pays, la France et les Etats-Unis.

C’est donc un grand plaisir pour moi d’être avec vous ce soir pour cette belle cérémonie de présentation de la médaille de Chevalier des Palmes Académiques à Isabelle David.

*

L’ordre des « Palmes académiques » a été fondé en 1808 par Napoléon pour honorer « l’enseignement et le développement du savoir ». C’est l’une des distinctions françaises les plus prestigieuses parmi celles qui sont présentées aux membres de la communauté éducative par le Gouvernement français.

La remise des « Palmes académiques » est une marque d’admiration et de remerciement pour ceux et celles qui ont dédié leur travail et leur talent à la connaissance, l’analyse et la compréhension de la langue et de la culture françaises.

Et il y a de nombreuses raisons, Chère Isabelle, qui nourrissent notre reconnaissance :

*

Pour commencer, nous devons vous féliciter pour votre action à la tête de l’Ecole franco-américaine de Chicago :

Quel meilleur endroit pour diffuser la langue et la culture française et pour promouvoir une meilleure entente que dans une école ?

Vous faites un travail extraordinaire, en tant que Directrice de l’EFAC depuis 2012, ouvrant l’école au monde extérieur, amenant des artistes, des écrivains, des réalisateurs de films pour des rencontres avec les élèves.

A l’EFAC, vous portez plusieurs casquettes. Vous êtes à la fois Directrice pédagogique, DRH, Directrice des Affaires financières, Directrice des relations avec les parents d’élèves, et bien d’autres.

Ce que vous faites est important pour nous. L’EFAC représente le succès d’une collaboration entre les systèmes éducatifs français et américain. Elle offre aux élèves une double éducation et culture et leur fournit ainsi les atouts pour réussir dans notre monde globalisé. Chaque année, le taux de réussite et les récompenses reçues par vos élèves aux examens nationaux confirment l’excellence de votre programme.

Vos élèves sont les futurs ambassadeurs de l’amitié franco-américaine.

I would like to take this opportunity to recognize and thank the heads of Abraham Lincoln Elementary School Mark Armendariz and of Lincoln Park High School Michael Boraz as well as Mary Enda Tookey, coordinator of the International Baccalaureat, with whom you have developed a successful partnership.

Sous votre impulsion, l’école a pris avec succès une nouvelle orientation. Grâce à l’introduction de nouveaux programmes français au niveau du Lycée – le programme DELF, au recrutement de nouveaux enseignants à l’école élémentaire et au collège, à la promotion de l’EFAC auprès des nouveaux parents et familles, vous avez accru les inscriptions de plus de 50%, restauré la santé financière de l’EFAC, et permis à l’EFAC d’être reconnue à Chicago, aux Etats-Unis et à l’étranger comme offrant une éducation française de qualité.

*

Je voudrais en second lieu, Chère Isabelle, évoquer votre contribution à l’Alliance française, cette belle institution qui nous accueille ce soir.

Ce que vous faites à l’Alliance reflète votre incroyable passion pour la littérature.

Pendant un moment, vous y avez enseigné la littérature française. Le titre des classes que vous avez données démontre l’étendue de votre culture et de vos centres d’intérêt, de Gustave Flaubert à Andreï Makine, des “femmes fatales dans la littérature et les arts” à la “Réflexion sur la notion d’identité.”

Aujourd’hui, vous animez le Club de Lecture du Women’s board de l’Alliance française de Chicago, explorant toutes les facettes de la littérature française. C’est un projet qui vous passionne et qui demande un profond investissement. Je le sais parce que ma femme Christine participe à votre Club. Je la vois lire de façon intense, s’efforçant de ne pas manquer les dates de lecture et trouvant beaucoup de plaisir à ces conversations littéraires avec vous et avec les membres du Club.

A titre personnel, cela me donne l’occasion de lire les magnifiques livres que vous recommandez même si, hélas, je ne peux pas me joindre à vous puisque je n’ai pas les qualités requises pour faire partie du Women’s board.

Si tout cela n’était pas suffisant, vous avez aussi créé un blog littéraire nommé « Sur un Livre Perchée. » Je vous encourage tous à vous rendre sur ce blog. Là, vous publiez de beaux textes, poèmes et interviews avec des auteurs tels que Florence Noiville ou Andreï Makine. Ce dernier, qui est pourtant un auteur sans concession, a particulièrement apprécié son interview avec vous et vous a invitée aux cérémonies de son entrée à l’académie française.

La dernière fois que j’ai regardé votre blog, il commençait par des mots en allemand, souhaitant un bon début d’année 2017, un rappel de votre maîtrise de la langue allemande – autre beau langage littéraire - et de votre séjour en Autriche.

C’est en Autriche que vous avez démarré une expérience couronnée de succès dans une importante entreprise de conseil, qui vous amena ensuite à Paris et puis, pour notre bonheur, à Chicago.

Nous avons failli ne pas vous avoir. En effet, vous êtes aussi russophone et vous avez été sur le point de prendre un poste à Novosibirsk, en Sibérie où vous auriez pu devenir une vraie babouchka.

*

Je pourrais aussi évoquer votre passion pour la musique classique, qui se traduit par une pratique quotidienne du violoncelle.

Vous êtes aussi une maman et vos trois enfants, Marie, Estelle et Paul, sont présents ce soir.

A ce point de ma présentation, une question me brûle les lèvres, comme ce doit être le cas pour toutes les personnes présentes ici : « Comment faites-vous pour trouver le temps de réaliser tout cela à la perfection ? »

Etes-vous aussi une scientifique qui aurait découvert comment allonger le temps, ou une magicienne qui saurait comment rendre les jours plus longs que 24 heures ? J’espère que vous nous révélerez votre secret !

Des sources confidentielles – non, Je ne vous dirai pas de qui il s’agit, car j’ai promis à Aimée Laberge et à Pierric Bonnard de ne pas citer leur nom – me disent que vous vous réveillez à 5 heures du matin pour lire des livres et que lors d’une mission à New York pour un symposium littéraire, vous avez démontré que vous saviez vous concentrer à 100% pendant des heures, ne vous arrêtant jamais, même pour une tasse de café.

Vous faites tout avec passion, avec une haute intensité intellectuelle et physique, un degré de professionnalisme incroyable, un dévouement total, une attitude positive et … avec grâce.

Isabelle, vous nous rendez fiers !

*

Maintenant, Chers amis, je voudrais officiellement remettre cette décoration à Isabelle David pour tous ses succès.

Madame Isabelle David, au nom du ministre de l’Education Nationale, je vous fais Chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques./.

Dernière modification : 16/02/2017

Haut de page