Alcool et stupéfiants

En règle générale, le trafic, la consommation et la détention de drogues douces ou dures sont réprimées sévèrement par la loi et peut entraîner l’expulsion du territoire américain même pour les détenteurs d’une carte de séjour (carte verte).

La réglementation sur l’alcool est variable d’un comté, voire d’un quartier, à l’autre. La vente d’alcool est en général interdite aux moins de 21 ans, de même que l’accès aux bars même s’ils n’en consomment pas. Dans les bars servant de la nourriture, les moins de 21 ans sont parfois autorisés mais ils ne peuvent ni s’assoir au comptoir ni consommer d’alcool.

La loi exige que l’établissement effectue un contrôle qui peut avoir lieu soit à l’entrée soit au moment de la commande. Il est donc impératif de se munir d’une pièce d’identité, US ID, US Driving License ou passeport français (attention la carte nationale d’identité française est inconnue aux États-Unis et peut ne pas être considérée comme preuve valide de l’âge).

La situation est identique dans les supermarchés où la vente d’alcool est interdite aux moins de 21 ans. Une pièce d’identité est également requise au moment de l’achat. Enfin, les caissier(e)s de moins de 21 ans doivent faire appel à une personne majeure pour faire l’opération de vente.

Toute consommation d’alcool dans la rue ou dans un véhicule est interdite. Après achat, la bouteille doit être transportée dans un sachet opaque. Il est interdit d’avoir une bouteille d’alcool ouverte dans un véhicule. Le taux d’alcoolémie toléré au volant est de 0,08 % (suspension du permis de conduire pour 3 mois si ce taux est dépassé).

La conduite en état d’ébriété ou sous l’emprise d’une drogue peut entraîner un retrait du permis de conduire pour un an, une amende de $1 000, voire une peine de prison pouvant aller jusqu’à un an.

A noter : la vente de cigarettes est interdite aux moins de 18 ans.

Dernière modification : 25/08/2011

Haut de page