10 JANVIER 2011 : RENCONTRE SARKOZY / OBAMA

Déclaration du Président de la République, Nicolas Sarkozy à l’occasion de sa visite de travail.

Washington, 10 janvier 2011

JPEG

Je voudrais d’abord dire au peuple américain combien le peuple français a été bouleversé par la tragédie que vous venez de connaître.

Je voudrais remercier le président Obama pour son témoignage de solidarité devant la tragédie que la France vient de connaître avec ces deux jeunes Français lâchement assassinés par des barbares, par des terroristes.

Les Etats-Unis et la France, nous sommes décidés à être des alliés sur ce sujet du terrorisme. Nous considérons ensemble que la faiblesse serait profondément coupable et que nous n’avons pas d’autre choix que de combattre ces terroristes partout où ils se trouvent.

Les démocraties ne peuvent pas céder, les démocraties doivent se défendre quand des valeurs aussi fondamentales sont en cause.

Nous avons parlé avec le président des Etats-Unis du futur G20. Je lui ai dit à quel point la France voulait travailler main dans la main avec les Etats-Unis d’Amérique.

Nous sommes au XXIème siècle, nous avons besoin de nouvelles idées et ces nouvelles idées, nous voulons, avec le président Obama, les proposer pour apporter au monde la prospérité et la stabilité.

J’ai toujours été un ami des Etats-Unis d’Amérique, je connais le rôle que jouent les Etats-Unis dans le monde, le rôle du dollar comme monnaie principale dans le monde. Et c’est donc avec Barack Obama que nous allons proposer de nouvelles idées au G20 comme au G8.

Nos équipes vont donc travailler ensemble dur pour faire des propositions qui aillent dans le même sens sur les grands sujets que sont la monnaie, le prix des matières premières et tous les sujets que nous avons sur la table du G20 pour réduire les déséquilibres mondiaux.

Enfin, je voudrais remercier Barack Obama pour son leadership et pour la capacité qu’il a toujours bien voulu mettre dans toutes nos discussions pour que l’on puisse aller au fond des sujets. Et j’apprécie beaucoup cette ouverture et cette capacité de discussion.

Je suis persuadé que, dans cette année 2011, grâce à lui, on va pouvoir apporter des réponses structurelles aux grands déséquilibres du monde.

Je vous remercie./.

Dernière modification : 12/01/2011

Haut de page